Votre commande

Offre à durée limitée: votre Pass remboursable à 100 %, et ce gratuitement, avec Plus. Commander →

:
:
:
Jours
heures
Minutes
Secondes

Mieux vivre le confinement

Nos collègues Eurail partagent leurs techniques d'adaptation

 

Vous vous demandez comment nous nous occupons à la maison et gardons le contact avec nos proches ? Plusieurs de nos adorables collègues Eurail venus des quatre coins du monde (nous comptons une quarantaine de nationalités différentes dans nos bureaux) ont pris le temps de nous faire part des mécanismes qu'ils ont mis en place pour mieux vivre le confinement. Cuisiner de délicieux repas, voyager virtuellement et tant d'autres idées qui pourront vous inspirer !

testimonial-slavena

Slavena (stagiaire en rédaction de contenu Web)

 

J'ai commencé à dresser la liste des pays et endroits européens que je souhaite découvrir avec un Pass Interrail et le télétravail me permet de préparer une sélection vraiment alléchante. Voici les destinations que j'ai choisies jusque-là :

 

  • Lisbonne, Portugal
  • La Côte d'Azur
  • Copenhague, Danemark
  • Week-end au Luxembourg
  • et d'autres encore !

 

Les promenades étant toujours autorisées aux Pays-Bas, j'ai également décidé d'assouvir ma soif de voyage en visitant des quartiers de ma ville (Arnhem) que je n'avais jamais encore explorés. C'est ma façon de découvrir des trésors cachés en pleine période de confinement.

 

Vous cherchez des idées pour vos futurs voyages, tout comme Slavena ? Consultez nos itinéraires inspirants !

Cliquez sur les photos pour trouver l'inspiration !

 

testimonial-Zsofia

Zsófia (responsable emailing)

 

Je cuisine. Pour retrouver les saveurs de la Hongrie, je prépare un plat typique à base d'oignons (en quantité généreuse), de paprika et de crème aigre.

 

Qu'il s'agisse d'une soupe, d'un ragoût (oui, ça peut être un goulash !) ou d'une toute autre recette, je m'imagine près de mes parents, dans mon pays natal, et ce à deux reprises : pendant la préparation, puis en dégustant.

 

La Hongrie vous fait rêver aussi ? Je vous propose de découvrir l'une de mes recettes traditionnelles préférées, le Lecsó (se prononce « létcho »).

 

Simple à réaliser, le Lecsó est un ragoût à base de tomates, poivrons longs, oignons et paprika. Il est généralement accompagné de pain blanc frais. Il s'agit d'un plat léger que l'on consomme plutôt le soir, le déjeuner étant le principal repas de la journée en Hongrie.

 

Lecsó, une recette traditionnelle hongroise

Lecsó - ragoût de tomates au paprika (pour 4 personnes)

 

Temps de préparation : environ 25-30 minutes

 

Ingrédients :
1,5 kg de poivrons (longs) coupés en rondelles
3 gros oignons émincés
4-5 grosses tomates coupées en dés
1 cuillère à soupe de paprika
Du lard (traditionnellement) ou de l'huile végétale

 

1. Dans une grande poêle, faites revenir les oignons avec un peu d'huile jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides (8-10 minutes). Veillez à ne pas les faire frire ou brûler. Ils doivent être tendres et appétissants.

 

Et voici le secret pour réussir vos plats au paprika. Absente de la plupart des livres de cuisine, cette technique est décisive dans la préparation de toute recette à base de paprika. Si vous sautez cette étape, vous n'aurez pas vraiment la saveur douce du paprika et le résultat sera plutôt décevant. La voilà : vous devez dissoudre le paprika dans de l'huile ou de la graisse pour faire ressortir toutes ses saveurs. Et ce à chaque fois que vous cuisinez au paprika. Il existe toutefois une technique spéciale, que je vous propose de découvrir ci-dessous.

 

2. Lorsque les oignons sont tendres, ajoutez le paprika, remuez pendant 2 à 3 secondes et retirez-les du feu. Vous devez être très rapide, sinon votre paprika brûlera et aura un goût amer.

 

3. Ajoutez les poivrons coupés avec une pincée de sel, couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant environ 15 minutes. Remuez de temps en temps. Si ça commence à accrocher au fond de la poêle, baissez le feu et/ou ajoutez un tout petit peu d'eau (1-2 cuillères à soupe) pour éviter de brûler votre plat.

 

3. Ajoutez les poivrons coupés avec un peu de sel, couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant environ 15 minutes.

 

Votre ragoût sera doux et onctueux. Vous pouvez le servir accompagné de pain blanc ou ajouter des œufs par-dessus pour revisiter les œufs brouillés. Ma façon préférée de le déguster reste toutefois celle typique de l'est de la Hongrie, à savoir accompagné de crème aigre (que vous pouvez remplacer par de la crème fraîche ou du yaourt) et de pain blanc croustillant.  

Et voici quelques idées de plus :

Cliquez sur les photos pour trouver l'inspiration !

 

Nadine (directrice marketing)

 

Le #100dayproject a démarré le 7 avril. Il s'agit d'un projet artistique en ligne, gratuit et ouvert aux participants des quatre coins du monde qui souhaitent explorer leur créativité pendant 100 jours.

 

En télétravail (donc zéro temps de trajet domicile-bureau) pendant un bon moment, j'ai décidé d'écrire une courte histoire inspirée de mon quotidien auprès de ma fille. Ayant échoué à garder une trace écrite de son parcours jusque-là, le confinement est l'occasion idéale pour m'y mettre :-)